Glenmorangie Tùsail Review

La critique en Français est au bas de la page.

 

glenmo-labels

Glenmorangie Tùsail

46% ABV

Score: 78/100

Glenmorangie Tùsail is part of the private edition series, a yearly (I believe) release of singular whiskies concocted by Dr. Bill Lumsden (love or hate him). This time around rather than cask play Tùsail’s particularity is the type of barley used, in this case Maris Otter barley, a variety used mostly by the brewing industry. It is a winter varietal unlike most currently used in the whisky industry which are spring varietals. The traits of the strain are its low nitrogen content, being known to be forgiving of malting conditions and very reliable. It is still prized for its taste and quality but has fallen out of favor in industrial circles due to its lower yields. Less starch and more protein are said to bring out more “estery” flavors (fruity flavor). The Maris Otter barley was floor malted in-house and then subsequently was aged mostly in ex bourbon barrels to showcase the effect of the barley.

MO50-logo-Jpeg

Nose: Right away big banana burst (almost like a virgin oak effect), acetone, lots of overripe fruity fermentation notes, flowers, nectar, a light lemon tone. Ginger, malty and biscuity, Jordan almonds and peaches.

Palate:  Slightly bitter at first, grassy, toffee, sweetened cornmeal porridge, spices. After some time the fruits open up, pears/quince, barley sugar, can’t keep away from the impression of banana on this one.

Medium length on the finish, there is a kind of blooming dark note at the end (like in the Mackmyra first edition). It’s not overly complex but I don’t personally sense a heavy wood influence either.

inline-gallery-perfection-1-53209294508a1

It’s an enjoyable experience but it didn’t particularly leave a mark on me. Glenmo’ claims they are the only ones to have made a whisky with Maris Otter but I found a french whisky Glann Ar Mor that is also made with it.

It would have been nice to compare with another Glenmorangie to see the influence of the Maris Otter barley (it was an in store tasting so I don’t control the parameters) but it would still be difficult since we don’t know how old the spirit is.

Locally it’s a 157$ almost as expensive as the 18yr old, while it was nice I don’t think it represents a good quality price ratio in that case.

Franck

photo credits glenmo stills from Glenmorangie website.

———————————————————————–

Glenmorangie Tùsail

46% Alc/Vol

Évaluation: 78/100

 

glenmo-labels

Le Tùsail fait partie de la série des éditions privée de Glenmorangie, une édition annuelle de whiskies singuliers qui ont été créés par le Dr. Bill Lumsden (peu importe sa réputation). Cette fois-ci il ne s’agit pas d’une finition en barrique particulière mais de la variété d’orge utilisée, le « Maris Otter », qui est réputé dans l’industrie du brassicole (bière). Il s’agit d’un orge d’hiver qui requiert plus de temps à pousser que celles plus communément utilisées dans l’industrie du whisky qui sont des orges de printemps.

Le Maris Otter a plusieurs caractéristiques particulières dont sont niveau peu élevé d’azote, une tolérance à des fluctuations de température lors du maltage et sa fiabilité. Elle est reconnue pour son gout particulier et un haut niveau de qualité mais a largement été abandonnées par l’industrie brassicole due à son faible rendement. Un faible taux de d’amidon et plus de protéine dans l’orge est supposé augmenter les « esters » (saveur fruité). L’orge utilisé dans cette édition a été maltée traditionnellement à la distillerie et ensuite mis en fut de bourbon de premier et deuxième remplissage afin de bien démontrer les saveurs de l’orge.

Maris Otter

Nez: Tout de suite et explosion de banana (presque l’effet de barrique vierge), acétone, beaucoup d’arôme de fruits très mûrs provenant de la fermentation. Floral, nectar, une légère pointe citronnée et gingembre. Très maltée et biscuits digestif, amandes dragée (comme dans les bonbonnières aux mariages) et pêches.

Bouche: Une pointe d’amertume en ouverture, ensuite herbes, toffee, gruau sucrée et épicé. Avec un peu de temps arrivent les fruits, poires/coings, sucre d’orge, je ne peux échapper au goût de bananes dans ce whisky.

La finale est moyenne mais il y a un retour d’une amertume (comme dans le Mackmyra first editon), il n’est pas le whisky le plus complexe et il n’y a pas une influence marqué du chêne ce qui est bien.

C’est quand même intéressant comme expérience mais sans plus, Glenmorangie dit être le seul whisky fabriqué avec cette orge mais j’ai trouvé un single malt Français Glann Ar Mor fabriqué avec du Maris Otter.

Glenmo stills wiki

Il aurait été intéressant de compare avec une édition régulière de la même distillerie pour voir l’influence de l’orge mais il s’agissait d’une dégustation en magasin et de toute façon comme il s’agit d’une édition sans âge comment pourrait-on.

À la SAQ il se détaille à 157$, presque le coût d’un 18 ans du même producteur, je ne crois pas qu’il s’agit d’une bonne valeur.

Franck

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s